Appel d’offres, aide à l’élaboration du cahier des charges

Nov
30

Le consultant de 2ScF accompagne les collaborateurs d’une entreprise informatique pour l’élaboration du cahier des charges en réponse à un appel d’offre dans un secteur très spécifique. L’objectif est de remporter L’objectif est de remporter l’appel d’offres. En préparant un dossier selon les préconisations du secteur d’activité et selon les besoins actuels et futurs de son client.

3 règles pour gagner un appel d’offres

Il est important de bien vous organisez-vous en interne. Ensuite il vous faut adoptez une démarche rigoureuse. Enfin, préparez-vous et agissez en amont.

La présence du consultant 2ScF est un véritable atout pour gagner ce nouveau marché et pérenniser les actions sur le long terme avec un client partenaire. Le fournisseur est apporteur de solutions à forte valeur ajoutée.

Appel d'offres : Le BOAMP vous permet de faire une veille active sur les marchés publics en recherchant les opportunités d'affaires qui vous intéressent.

Consulter les fiches pratiques du BOAMP sur les procédures électroniques de marché public.

Quelques rappels

L’appel d’offres public :

c’est une procédure très formalisée et contraignante. L’AO est émise par une collectivité (ou tout autre établissement soumis au code des marchés publics) ayant préalablement défini ses besoins. La sélection s’effectue sans négociation, sur la base de critères préalablement communiqués aux candidats. L’appel d’offres peut être ouvert (toute entreprise peut y participer) ou restreint (une phase de présélection est organisée).

Le dialogue compétitif :

c’est un procédure utilisée lorsque la collectivité n’est pas en mesure de définir précisément ses besoins ou d’établir le montage juridique ou financier d’un projet. Il implique un dialogue avec les candidats, en vue de définir une ou plusieurs solutions.

L’accord-cadre :

Entré en vigueur le 1er septembre 2006, l’accord cadre est un contrat conclu entre la collectivité et une ou plusieurs entreprises. Il a pour objet d’établir les termes des marchés à passer dans les cinq ans à venir.

La procédure adaptée :

c’est une procédure concernant des marchés de moins de 210 000 euros HT pour les collectivités locales ; ou de 135 000 Euros HT pour l’Etat. Contrairement à l’appel d’offres, le déroulement de la procédure adaptée est laissé à la libre appréciation de l’émetteur. Ce dernier peut, par exemple, négocier avec chaque répondant, ce qu’il ne peut faire dans le cadre d’un appel d’offres classique. Les montants concernés sont considérés comme de «petits montants» pour lesquels une procédure très contraignante ne se justifie pas forcément. En revanche, même pour des montants de cet ordre, il est possible de passer un appel d’offres.

Les commentaires sont fermés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer